Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Note du GREC francilien, décembre 2023

Territoire très peuplé et aux besoins en eau importants, l’Île-de-France connait fréquemment des périodes de tension sur les ressources en eau qui pourraient se multiplier et s’intensifier. Les tendances futures en termes de débits en Île-de-France découlent logiquement des tendances futures climatiques. Si celles-ci restent incertaines, notamment en ce qui concerne l’évolution des précipitations annuelles totales, certaines tendances se dessinent d’ici la fin du XXI e siècle : les températures de l’air augmenteront fortement, et l’évolution saisonnière des précipitations devrait devenir plus contrastée, avec un assèchement l’été et une augmentation des précipitations l’hiver. Ces évolutions ne seront pas sans conséquence sur l’hydrologie et les usages de l’eau en Île-de-France.

Par Guillaume Thirel, Vazken Andréassian, Julien Tournebize, Charles Perrin, Université Paris-Saclay, INRAE, UR HYCAR.

La Marne à Neuilly-sur-Marne. Crédits DR